Voici ce que vous avez manqué…

Le 28 juin dernier, ASToN a co-organisé un panel avec URBACT sur la manière de réaliser un développement urbain inclusif et durable. Ousmane Mamane, coordinateur local d’ASToN à Niamey ; Randolf Wilson, coordinateur local d’ASToN à Kumasi ; Simone D’Antonio, Point URBACT Italie, Association nationale des villes italiennes ; Jenny Koutsomarkou, responsable des partenariats chez URBACT, ont participé à ce panel, modéré par Simina Lazar, Coordinatrice du réseau ASToN.

Au cours de cette session, nos intervenant.e.s ont partagé leur expérience de l’utilisation de la méthode URBACT. Iels ont démontré comment les villes africaines et européennes peuvent utiliser des approches participatives, intégrées et orientées vers les résultats dans la conception de leurs politiques locales, et comment l’expérimentation s’avère être un outil utile.

Ce que nous voulons retenir ? Ces approches peuvent être adoptées par tout type de ville, petite ou grande, où que ce soit !

Le lendemain, ASToN a animé deux sessions pitch au Pavillon français géré par le PFVT, un partenaire de longue date. La première présentation portait sur ASToN et sa méthode innovante, et notamment notre utilisation de l’approche « lean » pour expérimenter avant de mettre à l’échelle des solutions numériques. Ensuite, Randolf Wilson a présenté la façon dont la ville de Kumasi a compris et appliqué la méthode à son propre contexte.

Ce que nous voulons retenir ? Les voix des villes devraient être plus souvent entendues !