Rejoignez-nous lundi 22 Mars à partir de 9h UTC pour une discussion avec quelques uns des leaders locaux africains et des chercheurs sur le sujet!


ASToN est un réseau de 11 villes africaines, région abritant certaines des populations les plus jeunes et à la croissance la plus rapide au monde. Ces villes connaissent une transition numérique qui a été accélérée par la pandémie COVID-19. Mais quel a été l’effet de ce passage au numérique sur les jeunes des villes ASToN, et comment pouvons-nous mieux leur permettre d’être les citoyens de demain ?


Le potentiel d’engagement des jeunes citoyens dans des projets participatifs en ligne est assez élevé et encourage les solutions de villes intelligentes qui cherchent à favoriser la communication entre le territoire et son autorité locale. Toutefois, les pièges restent les mêmes que pour la participation traditionnelle : l’utilisation de l’outil numérique ne garantit en aucun cas la participation des jeunes et les activités de sensibilisation seront plus importantes que jamais.

L’étude de référence ASToN, septembre 2020


Nous allons discuter de ces sujets avec Fatimata Camara, 1ère adjointe au Maire du District de Bamako (Mali), Hajjaj Moussaid, 1et Vice-Président de la Commune de Benguerir (Maroc), Prudence Rubingisa, le Maire de la Ville de Kigali (Rwanda) et avec Mamoudou Mouctar, Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey (Niger). Emmanuel Adegboye, chercheur de Chatham House participera egalement à l’échange.   


Vous pouvez consulter l’agenda de l’événement et vous enregister pour la session ICI.